Deux ans après la mort de Maëlys, sa mère poste un message poignant

Deux ans jour pour jour après la mort de sa fille, Maëlys, tuée par Nordahl Lelandais dans la nuit du 26 au 27 août 2017, la mère de la fillette a posté un poignant message sur Facebook.

«Il y a deux ans, à 2h45, un monstre t'a ôté la vie cruellement à toi mon poussin, mon rayon de soleil, une enfant innocente qui n'avait pas encore 9 ans», écrit Jennifer Maeco De Araujo.

«Ma vie est brisée»

S’adressant directement à sa fille, elle témoigne de sa douleur mais également de son besoin de vérité : «ma vie est brisée, changée à jamais, comme je fais, moi, sans toi depuis cette nuit tragique, Maëlys. J’essaie de survivre et de continuer le combat contre cet assassin, pédophile que je hais tellement. J’attends toujours la vérité, des aveux enfin pour toi, mon ange».

«Ton beau regard profond, tes blagues, tes câlins, ton rire, Oh Maëlys, tu me manques, c’est insupportable», poursuit-elle.

Et de conclure : «Ils nous restent que les souvenirs passés avec toi, Maëlys […] Je suis fière de t’avoir portée dans mon ventre neuf mois, d’avoir été et d’être ta maman, tu es et tu seras toujours dans mon cœur pour l’éternité».

L’hommage de Jennifer Maeco de Araujo est accompagné d’un montage vidéo de clichés de la petite Maëlys, accompagné de la chanson de Vitaa et Slimane dédiée à la fillette.

Maëlys a été enlevée puis tuée dans la nuit du 26 au 27 août 2017, lors d’une fête de mariage. Nordahl Lelandais n’a avoué le meurtre qu’en février 2018, affirmant qu’il s’agissait d’un accident.

Mais alors que l’instruction touche à sa fin, un ancien co-détenu du suspect a fait des révélations glaçantes. Selon lui, Nordahl Lelandais lui aurait confié avoir violé la fillette avant de «la frapper à mort pour l’empêcher de se débattre».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles