La grève à la RATP vue de Twitter

Vu de Twitter, on était loin du vendredi noir annoncé. [STEPHANE DE SAKUTIN / AFP]

Ce vendredi 13 septembre, les Franciliens sont confrontés à la grève d'une rare ampleur à la RATP contre la réforme des retraites. Tour d'horizon de la «galère» des usagers vue de Twitter.

Conformément aux prévisions, le trafic sur le réseau RATP est extrêmement perturbé, avec  dix lignes totalement fermées (2, 3, 3 bis, 5, 6, 7bis, 10, 11, 12 et 13), les quatre autres lignes largement touchées (1 train sur trois ou quatre en moyenne), de même que les RER A et B, les bus et le tramway. Seules les lignes 1 et 14 du métro, automatisées, circulaient normalement avec un risque de saturation.

Des wagons et des stations vides

Pourtant, vu de Twitter, on était loin du vendredi noir annoncé. Plusieurs usagers ont en effet partagé des photos de wagons et de stations plus vides qu'à l'accoutumée. Alertés à l’avance, les Franciliens semblent avoir pris leurs dispositions, entre télétravail, covoiturage, trajets effectués à vélo ou à pieds, taxis…

Si les transports ont été délaissés, certains usagers ont toutefois témoigné de leur mécontentement ou de leur difficulté à se déplacer. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles