Benjamin Griveaux et Cédric Villani avancent leurs pions dans la capitale

Les deux candidats, l'officiel et le dissident, se disputent l'électorat LREM[© g. van der hasselt/afp]

Les rivaux Benjamin Griveaux et Cédric Villani lancent les grandes manœuvre dans la course à la mairie de Paris.

Ce mercredi 18 septembre au matin, c'est le candidat LREM officiel qui a ouvert le bal. Il a présenté deux nouveaux «conseils» (comprenant des spécialistes, des habitants et des jeunes, afin «d'éclairer sur les choix à faire») : celui «du quotidien des Parisiens» et celui «de l'urgence climatique».

Le premier sera d'ailleurs dirigé par Delphine Burkli, la maire du 9e arrondissement. Celle-ci est une prise de guerre médiatique de Benjamin Griveaux, car elle a récemment quitté Les Républicains pour le rallier :

De son côté, Cédric Villani va passer à l'offensive jeudi 19 septembre. Il doit en effet lancer officiellement sa campagne, en présentant son équipe, puis en inaugurant son QG. Celui-ci sera situé sur l'île dela Cité, dans la rue d'Arcole (4e).

Dans son équipe, on s'est également félicité du baromètre sur les personnalités préférées des Français publié mardi soir par l'Ifop, où le mathématicien dissident (28 % de bonnes opinions) devance Benjamin Griveaux (22 %).

Bref, ce début de campagne municipale parisienne est plus que jamais un combat de popularité à fleurets mouchetés chez les marcheurs. Sauf que ce sont les premières touches qui risquent de s'avérer décisives en vue de recevoir la bénédiction – ou la sanction – de l'arbitre Macron.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles