IDF : quels sont les principaux problèmes rencontrés par les usagers du Vélib' selon eux ?

Un trajet sur quatre est insatisfaisant aux yeux des usagers, selon le sondage. Un trajet sur quatre est insatisfaisant aux yeux des usagers, selon le sondage. [© GUILLAUME SOUVANT / AFP]

Après avoir mené une étude pendant trois mois auprès d'une quarantaine d'usagers «quotidiens, fréquents ou occasionnels» du nouveau Vélib' francilien, l'association Paris En Selle a dévoilé ce lundi 21 octobre la liste des principaux problèmes rencontrés par ces derniers.

«Dysfonctionnement des feux, problème de guidon, problème sur les vitesses, assistance électrique non fonctionnelle, pneu dégonflé...» : les raisons pour lesquelles les usagers du Vélib' sont multiples. A tel point qu'il apparaît qu'environ 1 trajet sur 4 est insatisfaisant aux yeux des usagers, selon le sondage Paris En Selle.

Quels sont les trois grands problèmes auxquels sont confrontés les usagers ?

Problème numéro un : vitesses/ chaîne/ pédalier

Selon l'étude, le problème lié aux vitesses/ chaînes/ pédaliers est le plus répandu et représente 67 % des trajets défectueux sur les Vélib' mécaniques. Au total, un quart des trajets effectués en Vélib' mécanique sont concernés, même si cette proportion était en diminution au cours des trois mois d'étude.

C'est également le cas pour les Vélib' électriques, alors que 29 % des trajets ratés concernent aussi des problèmes liés aux vitesses/ chaînes/ pédaliers. Mais dans une moindre mesure, puisque seulement 11 % des trajets totaux étaient concernés en septembre.

Autres problèmes techniques

Les autres problèmes techniques concernent principalement les problèmes de roue ou de selle, ou encore les pneus dégonflés. Sur les Vélib' mécaniques, 17 % des trajets défectueux sont liés à un problème de selle, 14 % à un pneu dégonflé ou à un problème de roue, 13 % à un problème de guidon, de poignée ou de freins et 10 % à un dysfonctionnement des feux.

Sur les Vélib' électriques, ces problèmes sont à l'origine de plus de la moitié des trajets ratés (57 %). Dans le détail, 23 % de ces derniers sont liés à un problème de selle, 19 % à un pneu dégonflé ou à un problème de roue, 11 % à un problème de guidon, de poignée ou de freins et 4 % à un dysfonctionnement des feux.

problèmes d'indisponibilité

Enfin, certains usagers connaissent des problèmes pour emprunter les Vélib' à la borne, notamment parce que ces derniers sont indisponibles. Deux raisons à cela, soit la station est vide, soit le vélo affiche le pictogramme «sens interdit» et n'est donc pas disponible pour autant.

De fait, le pictogramme «sens interdit» est à l'origine de 26 % et 33 % des trajets avortés respectivement en Vélib' mécaniques et électriques, et les stations vides de 6 % et 7 % de ces trajets avortés respectivement en Vélib' mécaniques et électriques.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles