Il séquestre son propriétaire, vole sa carte bancaire et part pour l'Egypte

L'individu avait notamment réalisé pour 1.800 euros de retraits frauduleux avec la carte bancaire volée. [Image d'illustration / CC / Hkan Dahlstrm].

Incarcéré pour avoir séquestré en mai 2018 le propriétaire de son logement, et pour lui avoir extorqué sa carte bancaire et son code avant de s'enfuir en Egypte, un homme de 33 ans était jugé, jeudi 24 octobre, devant le tribunal de Rennes (Ile-et-Vilaine).

Mis en examen notamment pour extorsion avec arme et séquestration, l'homme, en détention provisoire, restera en prison malgré sa demande de remise en liberté sous surveillance électronique.

Ainsi en a décidé la chambre de l’instruction du tribunal de Rennes après que l'individu avait, l'année dernière, menacé avec un pistolet et un couteau, avant de le bâillonner et ligoter, le propriétaire de son logement, un homme de 65 ans, venu récupérer le paiement du loyer.

La victime avait réussi à s'enfuir

Si la victime est parvenue à s'enfuir, en s’extirpant par la fenêtre du toit comme le relate Ouest-France, son agresseur, lui, ne sera arrêté qu'en octobre 2018, après un voyage en Égypte et 1.800 euros de retraits frauduleux.

Au tribunal, l'homme avait assuré qu’il chercherait à s'en sortir, notamment en cherchant un travail et en restant vivre chez sa mère, dans une commune proche de Rennes. 

Un plaidoyer qui n'a donc pas convaincu les magistrats qui ont estimé que le jeune homme, atteint de schizophrénie, présente une «dangerosité double : psychiatrique et criminologique», selon les experts psychiatres qui l'ont examiné. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles