Miss France : furieuse de la tenue d’une candidate, Geneviève de Fontenay demande l’annulation du concours

L’ancienne présidente du comité Miss France (ici en 2016) parle d’insulte envers les Poilus.[SEBASTIEN BOZON / AFP]

Elle ne «l’accepte pas». Geneviève de Fontenay s’insurge contre la tenue qui sera porté par la représentante de la Lorraine, sa région, au prochain concours de Miss France. Elle doit en effet arborer l’uniforme d’un Poilu.

Pour l’ancienne présidente du comité Miss France (qu’elle a quitté en 2010), le grand show pour élire la reine de beauté de l’année doit même être annulé. Purement et simplement. «Je ne veux pas que le nom de Miss France soit associé à quelque chose qui a provoqué tellement de détresse, tellement de morts, de choses affreuses», explique-t-elle à France Bleu. «On ne peut pas se le permettre pour un concours de beauté». Il s’agirait selon elle d’une «insulte pour la mémoire de ceux qui sont morts pour la France».

Le costume fait en effet référence à la tenue portée par les soldats français au début de la Première Guerre mondiale, dont les combats ont fait entre 15 et 20 millions de victimes (militaires et civils compris), dont 1,4 millions de soldats français, selon les estimations.

Le défilé en costume régional est une tradition lors de la soirée d’élection de Miss France. Depuis trois ans, un prix est même attribué à celui considéré comme le plus beau, auquel tous les créateurs peuvent participer. Celui récompensé pour la Lorraine est donc cette tenue d’hommage aux Poilus, revisitée pour l’occasion. Le bleu du manteau et le rouge du képi et du pantalon sont bien là, avec une coupe particulièrement échancrée sur le devant de ce dernier. Une croix de Lorraine a également été ajoutée sur l'arrière.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles