Grève : le passe Navigo remboursé pour «un mois», a annoncé Valérie Pécresse

Photo prise ce lundi 9 décembre 2019, dans le métro parisien. Photo prise ce lundi 9 décembre 2019, dans le métro parisien.[© JACQUES DEMARTHON / AFP]

Un mois après le début de la grève illimitée lancée le 5 décembre, rares sont les Franciliens à avoir pu utiliser les transports en commun tous les jours. Une situation qui agace forcément les usagers. Ils seront finalement remboursés pour «un mois», a annoncé Valérie Pécresse mercredi 8 janvier.

«Je viens d’obtenir de la SNCF et de la RATP le remboursement intégral d’un mois de passe Navigo pour tous les Franciliens», a fait savoir la présidente de la région et d'Ile-de-France Mobilités (IDFM), qui s'est réjouie sur Twitter ce «geste attendu par tous les voyageurs».

Alors que la grève se prolonge, les transports en commun sont toujours particulièrement touchés par la grève, la majorité des lignes restant fermées. Par ailleurs, les manifestations prévues jeudi 9 et samedi 11 janvier devraient également largement paralyser le réseau et bloquer certaines stations de métro qui auraient normalement dû rester ouvertes.

«Bien sûr que nous allons rembourser», avait déjà déclaré Catherine Guillouard, la présidente de la RATP, qui posait encore la question des modalités de ce dédommagement. «Nous les verrons en fonction de notre plan de transport exécuté», avait-elle répondu alors. 

Une réunion a donc eu lieu ce mercredi 8 janvier, en présence de Valérie Pécresse, de Catherine Guillouard, la PDG de la RATP, mais également de Jean-Pierre Farandou, le patron de la SNCF, et Alain Krakovitch, celui de SNCF Transilien.

La présidente de la région et d'Ile-de-France Mobilités éxigeant en effet que soient dédommagés «les salariés qui subissent une galère épouvantable avec parfois des heures de transport et des frais supplémentaires pour aller travailler et assurer le fonctionnement et la continuité dans leurs entreprises».

Une plateforme de remboursement mise en place

D'ici à la fin du mois, Ile-de-France Mobilités va donc mettre en place «une plateforme de remboursement» sur le site dédié mondedommagementnavigo.com, afin de permettre aux voyageurs de déposer une demande de remboursement.

Pour rappel, l'an passé, SNCF Transilien avait remboursé une partie de l'abonnement des usagers les plus concernés par la grève perlée de 2018. Cette année encore, Alain Krakovitch, le DG de SCNF Transilien, avait lui-même réitéré cet engagement, avant le début de la grève. «Il y aura des indemnisations concernant les lignes sur lesquelles le service minimum ne sera pas respecté», avait-il annoncé.

Au total, 200 millions d'euros seront nécessaires pour rembourser les 2,5 millions de passes Navigo du mois de décembre.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles