Municipales 2020 : le candidat d’origine antillaise Steevy Gustave victime de tag raciste à son domicile

Steevy Gustave ne se laisse malgré tout pas intimider et a indiqué vouloir poursuivre la campagne électorale. Steevy Gustave ne se laisse malgré tout pas intimider et a indiqué vouloir poursuivre la campagne électorale. [Capture Facebook Steevy Gustave]

Le week-end dernier, le porche du domicile de Steevy Gustave, candidat EELV aux élections municipales de Brétigny-sur-Orge (Essonne), a été tagué d’une inscription raciste.

«Sale négro tu seras pas maire», sont les mots qui ont été retrouvés sur un mur du domicile de Steevy Gustave, qu'il a découverts dans la nuit de samedi à dimanche.

«Je suis en colère»

«À chaque élection, je subis des insultes, par lettre anonyme ou sur les réseaux sociaux. D’habitude je me contente de faire des signalements. Mais là, ceux qui ont fait ça ont pris le temps de passer mon portail, de rentrer chez moi et de taguer ça sur 2,50 m ! Me dire que j’aurais pu me retrouver face à ces gens visiblement déterminés ne me rassure pas, ni pour moi, ni pour ma famille, ni pour mes voisins», a confié le candidat à nos confrères du Parisien. Une plainte a été déposée au commissariat d’Arpajon.

Steevy Gustave ne se laisse malgré tout pas intimider et a indiqué vouloir poursuivre la campagne électorale. «Je suis en colère. Ce qui vient de se passer dépasse l’entendement. C’est incroyable qu’il y ait encore des lâches capables de juger sur la couleur. Mais ces insultes ne remettent rien en cause. J’irai au bout de cette élection», a-t-il indiqué au quotidien.

Le Conseil représentatif des Français d'Outremer (CREFOM) a condamné fermement cet acte et apporté tout son soutien au candidat.

Un ami de Steevy Gustave a publié une photo du tag en question sur sa page Facebook.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles