Elle découvre sur Facebook que son mari est bigame

Une Britannique de 37 ans a découvert que son mari avait une autre femme en trouvant des photos du mariage sur Facebook. [AFP]

Une femme britannique a découvert la double vie de son mari grâce à Facebook. Des clichés de son second mariage étaient accessibles sur le réseau social.

 

Liz Linham, une Britannique de 37 ans, a fait une surprenante découverte à quelques jours de la Saint-Valentin. D'après The Mirror, cette femme a découvert sur Facebook des photos du second mariage de son mari avec Hayley, une jeune femme dont elle ignorait l'existence.

Sur ces photos, Liz reconnaît le lieu du mariage. Il s'agit en effet de la plage de la Riviera Maya au Mexique où elle avait passé sa lune de miel avec son mari sept années auparavant. Le témoin choisi par le mari bigame pour ce deuxième mariage est également le même que pour le premier.

C'est un courrier de sa belle-mère qui a éveillé les soupçons de Liz. Dans celui-ci, la mère du double marié avait déclaré avoir vu les clichés du remariage de son fils sur Facebook. Ne soupçonnant pas cette double-vie, elle exprimait dans ce courrier son espoir que le divorce n'avait pas été trop difficile à supporter pour Liz. L'épouse, confuse, a donc décidé d'en avoir le cœur net en navigant à son tour sur le réseau social.

 

Des mensonges à répétition

Adrian, âgé de 43 ans, menait sa double-vie en toute discrétion depuis plus de trois ans. Pour parvenir à ne pas éveiller les soupçons, le bigame avait dû redoubler d'efforts pour inventer de nouveaux mensonges. Afin de justifier son absence à sa femme le temps de se marier, Adrian avait affirmé devoir superviser des examens à Bangor au Pays de Galles pour des raisons professionnelles.

Les voyages professionnels étaient l'excuse la plus fréquente du Britannique pour pouvoir rejoindre sa deuxième femme qui réside à 30 kilomètres de sa résidence principale. Pour s'occuper des travaux de la maison de Haylay, Adrian avait fait croire à son épouse qu'il s'agissait de la résidence de son patron qui, très exigeant, lui confiait ce travail supplémentaire. Liz avait également participé à la peinture de la maison de sa "rivale" sans le savoir, pour soulager son mari harassé.

 

La polygamie interdite au Royaume-Uni

Mais surtout, Adrian a mis en scène la mort de sa mère pour dissimuler sa trahison. Pour pouvoir rejoindre Haylay pendant les fêtes de Noël, il a prétexté devoir s'absenter pour participer aux funérailles de sa mère. Quant à sa mère, il lui avait raconté avoir divorcé de Liz, afin d'éviter que les deux femmes n'entrent en contact. Mais sa manoeuvre n'a pas pu empêcher sa mère d'envoyer malgré tout un petit courrier à Liz, celui-là même qui est à l'origine du scandale.

Malgré des preuves accablantes, le marié nie les faits qui lui sont reprochés. Mais ses démentis n'ont pas convaincu les juges britanniques, qui ont requis de la prison ferme à son encontre, une amende de 1000£ (soit plus de 1350€) ainsi qu'une ordonnance d'interdiction d'approcher sa première femme. La polygamie est en effet interdite au Royaume-Uni.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles