Golf : jeunes pousses sur le green

Alexander Levy, 61e joueur mondial, est le parrain de cette 3e édition du "Trophy des jeunes". Alexander Levy, 61e joueur mondial, est le parrain de cette 3e édition du "Trophy des jeunes".[GERARD TORDJMAN]

Soixante jeunes, âgés de 10 à 15 ans, ont été sélectionnés pour participer au «Trophy des jeunes». Ce programme a pour objectifs de promouvoir le golf auprès de la jeunesse et de rendre sa pratique accessible à tous.

 

Le nouveau Jean Van de Velde ou Victor Dubuisson se cache peut-être parmi eux. Soixante jeunes, âgés de 10 à 15 ans, ont été sélectionnés pour participer au «Trophy des jeunes», lancé en 2013 par Vivendi et l’IMS- ­Entreprendre pour la Cité, en partenariat avec la Fédération de golf. Le coup d’envoi de cette troisième édition sera donné, vendredi, avec le rassemblement de tous les ­lauréats invités à ­assister à l’Alstom Open de France, le plus grand événement de golf organisé dans l’Hexagone.

Ce programme ambitieux a pour objectifs de promouvoir ce sport auprès de la jeunesse et de rendre sa pratique accessible à tous. Les apprentis golfeurs bénéficient ainsi de bourses, ­renouvelées chaque année sous réserve du niveau de motivation et d’implication, pour encourager l’inscription en école de golf, mais aussi pour assurer un suivi particulier tout au long de l’année avec des formations, accompagnées d’organi­sation d’un tournoi dédié et d’activités variées

 

Les nouveaux Jean Van de Velde ou Victor Dubuisson ?

«Lors des deux dernières éditions, nous avons pu accompagner une quarantaine de jeunes golfeurs dans leur pratique», se réjouit Laurent de Cerner, responsable pour Vivendi du programme qui sera mené jusqu’en 2018, année de la Ryder Cup en France. Et pour la deuxième année consécutive, le «Trophy des jeunes» peut compter sur un parrain de choix en la personne d’Alexander Levy. A bientôt 25 ans, le n° 2 Français a pour ambition de transmettre son expérience, tout en partageant les valeurs du golf.

«Lorsqu’on a eu la chance de grandir dans un environnement favorable à la pratique d’un sport […] et qu’on a pu bénéficier de conseils de professionnels, il est non seulement de notre devoir de transmettre à des jeunes débutants mais en plus, c’est quelque chose qui me tient à cœur», affirme le 61e joueur mondial.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles