Etats-Unis : un hacker aurait piraté une vingtaine d'avions en vol

Le chercheur aurait piraté entre 15 à 20 avions entre 2011 et 2014. [AFP / ARCHIVES]

Chris Roberts, expert en sécurité, affirme avoir piraté le système de pilotage de plusieurs Boeing et Airbus, selon le FBI. Le hacker déclare avoir seulement voulu révéler les failles de sécurité.

 

Le chercheur en sécurité a admis devant le FBI avoir pris près de 20 fois le contrôle des avions dans lesquels il voyageait, entre 2011 et 2014, a indiqué le journal canadien APTN, qui publie le mandat dressé contre l'Américain.

Le 15 avril, Chris Roberts avait été arrêté à sa descente de l’avion à Syracuse (New York). Il avait en effet posté une blague sur Twitter dans laquelle il proposait de jouer avec les commandes de bord. Pour ce faire, il avait utilisé un réseau wi-fi déployé à bord de l’avion.  

 

Montée de l'avion

Par ailleurs, Chris Evans prétend avoir démonté le boitier électronique disposé sous les sièges afin de pouvoir accéder à l’IFE (In-Flight Entertainment), le système qui gère les films proposés au voyageur - et s’introduire ainsi dans l’informatique de l’appareil lui-même grâce à son ordinateur portable.

De cette façon, le chercheur en sécurité affirme avoir pu provoquer une montée de l’avion et modifier l’ordre de poussée d’un réacteur de l’avion à bord duquel il se trouvait. Le FBI a confirmé avoir retrouvé les boîtiers ouverts près du siège de Chris Roberts mais n’a pas confirmé le piratage.

 

Banni de la compagnie

Chris Roberts, qui avait été banni des vols de la compagnie United Airlines en avril après son tweet s’est aussi vu confisquer son matériel informatique et électronique, dont deux ordinateurs.

L’expert en sécurité affirme avoir seulement voulu signaler les failles des Boeing et Airbus afin qu’elles soient réparées. Pour le moment, aucune charge n'a été retenue contre lui. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles