On a testé la Future Arena d’Adidas, le premier stade digital

La Future Arena, premier stade digital, a été présenté mi-novembre à Saint-Denis par Adidas.[Said El Abadi/Direct Matin]

La Future Arena d'Adidas, premier stade de football connecté, a été présenté ce mois-ci à Saint-Denis. Une nouveauté qui permet au joueur lambda de se mettre dans l’ambiance d’un grand événement. Direct Matin l'a testé.

Se prendre pour Lionel Messi ou encore Zlatan Ibrahimovic le temps d'un match, tout amateur de football en a rêvé. Adidas l'a donc fait. A l'occasion de la présentation des maillots extérieurs de différentes équipes (Belgique, Russie, Allemagne, Espagne...) qui participeront l'été prochain à l'Euro 2016, la marque aux trois bandes a investi les Dock Pullman de Saint-Denis.

Une ambiance de grands stades

Et la première chose qui marque, c'est que tout a été recréé dans les moindres détails. Une mise en scène qui commence dès les vestiaires où tout est préparé comme pour les grands joueurs (maillot, chaussures). Les participants ressentent ainsi l'adrénaline de l'avant-match, puis celle du tunnel avec les vibrations causées par les cris du public. 

Puis vint, l'entrée sur le terrain et les supporters se mettent à hurler (ola, cris de joie). Les 55 000 spectateurs virtuels - enregistré lors d'un match de l'Olympique lyonnais dans son stade de Gerland - donnent de la voix et comme dans une vraie enceinte, il est même difficile de s'entendre entre coéquipiers. Au total, une vingtaine de réactions ont été enregistrées. Une prouesse technologique qui se rapproche du jeu vidéo.

Un dispositif impressionnant 

Une projection interactive sur écrans à 360° encore jamais réalisée dans l’histoire du sport et qui doit cela à un dispositif d'imagerie vidéo qui alterne tournage réel et multiplication d'effets spéciaux. Ainsi, aux réactions du public, qui ont été enregistrées, sont ajoutés des effets visuels, des effets sonores, des fumigènes et des tifos. 

Une équipe de dix techniciens est d'ailleurs installée au-dessus du terrain, afin de gérer toute cette partie technique et piloter les réactions des supporters. A la manière d'une régie à la télévision, elle fait fonctionner toute la structure et enregistre les images.

Quel avenir pour la Future Arena ?

Reste désormais à savoir si ce test de la Future Arena sera bien plus qu'un "one shot". Est-ce que certains gérants mettront en place un terrain de ce type dans leurs Urban, Five ou bien cela sera-t-il installé dans des cadres évènementiels ou encore lors de grandes manifestations sportives ? Nul doute qu'Adidas a dû y réfléchir un bon bout de temps avant de lancer cette Future Arena.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles