Le magicien Alain Choquette, sur scène, pour les fêtes avec son nouveau spectacle

Entre illusions et poésie, Alain Choquette dévoile son nouveau spectacle «La mémoire du temps». [©EricMyre]

Conteur et magicien à la renommée internationale, Alain Choquette joue sur les planches parisiennes son nouveau spectacle « La mémoire du temps ». Un voyage poétique dans le monde de l’illusion à partager en famille, qui tombe à pic pour les fêtes de fin d’année.

Depuis 35 ans, le Québécois écume les scènes internationales, de Montréal à Las Vegas en passant par Paris, en partageant sa passion pour la grande illusion. Toujours animé par ce même feu, dans ce nouveau spectacle, annoncé comme son dernier, l’artiste explore cette fois les liens entre le temps, la mémoire et l’instant présent.

Un show qui vient boucler la boucle d'un artiste dont le premier rêve était de devenir magicien, alors que son père réalisait, sous ses yeux d'enfant ébahit, un tour de carte. Une envie qui se concrétise quand, plus tard, il découvre un vieux livre de magie dans une bibliothèque. C'est ce dernier qui le conduit encore une fois sur scène, pour un dernier tour de piste.  

Illusions et poésie 

Alain Choquette, qui avec ses lunettes et ses cheveux en bataille n'est pas sans rappeler son compatriote Fred Pellerin, imagine un voyage fantastique entre illusions et émotions. A la manière des conteurs québécois qui tirent les fils de leurs récits avec poésie, philosophie et convivialité, il y ajoute évidemment son univers magique.

Celui qui, à l’aube des années 2000, réalisait avec « La disparition des douze »,  une performance incroyable en faisant disparaître douze spectateurs choisis par hasard dans la salle -  tour repris par la suite par David Copperfield - entremêle aujourd'hui grandes illusions, expériences interactives et image poétique. Comme celle du temps qui passe au rythme d'un sablier. Tempête de papillons, séance d’hyperesthésie étonnante, proximité avec le public, Alain Choquette offre un dernier tour de piste qu'il a voulu généreux, touchant et drôle, à partager en famille. 

La mémoire du temps, jusqu’au 11 janvier, «La mémoire du temps», Le Palace, Paris. 

À suivre aussi

Théâtre Alexis Michalik de retour sur scène avec « Une histoire d’amour » moderne et poignante
humour Les 10 nouveaux one-man show à découvrir à la rentrée 2020
humour L’institut du monde arabe lance son nouveau Comedy club éphémère

Ailleurs sur le web

Derniers articles