Un mariage à trois officiellement reconnu au Brésil

Mariage Brésil Une femme dans une boutique de robes de mariée à Sao Paulo.[NELSON ALMEIDA / AFP]

Un notaire de Sao Paulo, au Brésil, a uni civilement pour la première fois trois personnes, un homme et deux femmes. Une démarche qui ne fait guère l'unanimité.

L'union civile entre deux brésiliennes et un brésilien remonterait à trois mois, mais n'a été officialisée qu'hier mercredi selon la chaîne brésilienne TV Globo. Le trio est passé devant notaire pour remplir cette formalité, ces défenseurs jugeant benoitement que cette démarche n'est pas contraire à la loi nationale.

 

Une union qui a toujours existé

Sur BBC.com, la notaire qui a reçu l'acte, Claudia Domingues do Nascimento, s'en justifie : "nous n'inventons rien, nous accordons simplement à ce type d'union une reconnaissance officielle. Une union qui, du reste, a toujours existé." Selon elle, "la définition ancestrale de la famille a changé, et ne cadre plus avec son sens actuel. Il ne nous appartient pas d'en juger la qualité."

Nathaniel Santos Batista Junior, une juriste qui a aidé à rédiger le document, indique pour sa part "que l'idée était de protéger leurs droits en cas de séparation ou de décès d'un partenaire". Et pour cause, si le trio refuse de parler à la presse, on sait qu'il vit ensemble depuis trois ans. Ce ménage iconoclaste dispose d'ailleurs déjà d'un compte bancaire commun.

 

"Inacceptable et illégal" pour d'autres

Une position libérale qui ne cadre pas forcément avec l'avis de nombreux juristes brésiliens. La présidente de la Commission du droit de la famille Regina Beatriz Tavares da Silva a ainsi jugé cette démarche "absurde, inacceptable, totalement illégal et contraire aux valeurs et aux mœurs de notre culture." Elle a d'ores et déjà fait part de son souhait de faire rompre le contrat établi.

Vous aimerez aussi

Le candidat brésilien Luiz Carlos de Paula pose en costume de Captain America à Sao Paulo le 26 septembre 2018. [NELSON ALMEIDA / AFP]
Politique De Tinder à Captain America : tout est bon pour attirer les électeurs au Brésil
Une habitante d'un squat dans la banlieue de Sao Paulo au Brésil, le 14 mai 2018 [NELSON ALMEIDA / AFP/Archives]
Brésil Dans le centre de Sao Paulo, des dizaines de milliers de squatteurs
Brésil Une tour de 24 étages s'effondre en plein cœur de Sao Paulo

Ailleurs sur le web

Derniers articles