Ils avaient échangé des lingots avec des patates

Deux hommes, interpellés le 7 septembre à Paris, sont soupçonnés d'avoir tenté d'escroquer un Américain qui avait accepté de vendre son garage en échange de lingots d'or, mais n'avait reçu en échange... qu'une valise de patates douces. [AFP] Deux hommes, interpellés le 7 septembre à Paris, sont soupçonnés d'avoir tenté d'escroquer un Américain qui avait accepté de vendre son garage en échange de lingots d'or, mais n'avait reçu en échange... qu'une valise de patates douces. [AFP]

Deux hommes, interpellés le 7 septembre à Paris, sont soupçonnés d'avoir tenté d'escroquer un Américain qui avait accepté de vendre son garage en échange de lingots d'or, mais n'avait reçu en échange... qu'une valise de patates douces.

Selon la préfecture de police (PP) de Paris, qui a révélé l'affaire mardi, la victime avait mis en vente son garage automobile installé aux Etats-Unis afin de devenir négociant en métaux précieux.

L'homme avait été contacté par deux marchands d'or maliens qui lui avaient proposé d'acheter son bien "estimé à 2,6 millions de dollars" (environ 2 millions d'euros), avec 7 lingots d'or de 35 kg, a précisé la PP dans sa lettre hebdomadaire PPrama.

Une fois la transaction conclue, l'Américain, d'une cinquantaine d'années, s'acqitte pour près de 100.000 dollars (77.000 euros) de taxes douanières pour recevoir l'or, mais la valise qu'il reçoit, censée contenir les lingots est remplie... "de patates douces", assure la PP.

La victime porte alors plainte aux Etats-Unis mais elle est contactée quelques jours plus tard par un "soi-disant douanier français" lui assurant que ses lingots ont été retrouvés en France. Cet Américain se rend alors dans l'Hexagone, et les escrocs présumés lui montrent même les lingots dans un hôtel parisien près de la gare de Lyon. Ils lui demandent de payer de nouvelles taxes s'il veut les récupérer, explique la PP.

Il prévient alors la police française qui interpellera dans le XIIe arrondissement parisien ces deux escrocs présumés.

À suivre aussi

Escroquerie Yvelines : il fait brûler sa propre voiture pour toucher l’argent de l'assurance
Le chauffeur encourt cinq ans d'emprisonnement.
Faits divers Un routier arrêté pour avoir forcé 75 fois les barrières d'un péage
Faits divers Elle escroque 25.000 euros à la CAF en se faisant passer pour une mère célibataire, mais est trahie par Facebook

Ailleurs sur le web

Derniers articles