Ivre, il se trompe d'appartement, de lit et de compagne

Illustration. Illustration. [ARCHIVES AFP]

Une scène assez "cocasse" s'est déroulée à Pamiers en Ariège le week-end dernier. Un homme, qui a reconnu avoir abusé de l'alcool, a regagné un domicile qui n'est pas le sien, s'est glissé dans un lit qui n'est pas non plus le sien, et a tenté d'enlacer une femme qui est encore moins la sienne.

Un militaire habitant Pamiers a vécu une drôle d'histoire le week-end dernier. Saoûl, il décide de rentrer chez lui, pour un repos, si ce n'est mérité, au moins réparateur. Il a sans doute hâte de retouver son amie dans son lit, puisque dans la précipitation, l'homme se trompe d'appartement dans la résidence où il demeure.

La Dépêche, qui relate cette anecdote, ne raconte pas comment le militaire s'est introduit dans un logement qui n'est pas le sien. Il fait sombre dans l'appartement et le militaire pénètre dans une chambre qui n'est pas la sienne, donc pas la bonne. Problème, le lit dans lequel il se glisse n'est pas non plus, en toute logique, le sien. Et la couche est occupée par une femme qui dort tranquillement jusqu'à ce que l'homme décide de l'étreindre un peu farouchement. 

La dame, interrompue dans son sommeil, hurle devant cet inconnu qui l'enlace. "Elegant", l'homme s'arrête net dans son élan.

Mais l'histoire n'en reste pas là. Le "je me suis trompé" de l'homme perdu ne convainc pas la femme qui porte plainte. Le militaire est donc conduit à l'hôtel de police, met son erreur sur le compte de l'alcool et promet n'avoir en aucun cas voulu abuser de l'occupante du lit

La victime, elle, est plutôt circonspecte quant à l'explication livrée par celui qui s'est introduit dans ses draps. L'homme a été déféré mardi dans l'après-midi. Il pourrait être remis en liberté sous contrôle judiciaire avant de comparaître pour agression sexuelle et violation de domicile.

 

Et aussi sur Direct Matin.fr

Ivre, il plonge dans l'aquarium du restaurant

Ivre, il viole un bonhomme de neige

Ivre, elle se présente nue au commissariat

Ivre, il passe la nuit sur un télésiège

Vous aimerez aussi

Le ministère de la Justice a demandé une enquête interne pour «identifier la raison de ce dysfonctionnement grave».
Terrorisme Un jihadiste présumé libéré de prison à cause de l'erreur d'un juge
Le Parlement a adopté définitivement le projet de loi instaurant un "droit à l'erreur" [GERARD JULIEN / AFP/Archives]
Politique Le Parlement adopte définitivement le projet de loi sur le «droit à l'erreur»
Insolite Un ministre britannique se trompe sur la nationalité de sa femme

Ailleurs sur le web

Derniers articles