Flatulences en avion : il ne faut pas les retenir selon une étude

Il ne faut pas retenir ses flatulences en avion, estime une étude Il ne faut pas retenir ses flatulences en avion, estime une étude[DR]

La diminution de la pression à l'intérieur des cabines accroît la génération de gaz digestifs, à l'origine des flatulences. Soucieux de bienséance, les passagers les retiennent généralement. Au risque de subir de pénibles conséquences.

C'est une très sérieuse étude - dont les conclusions ont été publiées par le "New Zealand Medical Journal" qui l'atteste : retenir ses flatulences en avion est mauvais pour la santé. En effet, au-delà des ballonements et gonflements, le passager peut manifester des symptômes d'indigestion ou de brûlure d'estomac. 

Selon les gastroentérologues qui ont mené l'étude, la rétention des flatulences est également la source d'un stress considérable pour le malheureux passager, obsédé par la crainte de se faire remarquer de manière auditive ou olfactive. Il ne faut donc pas se retenir, estiment les auteurs de l'étude.

Mais si tous les passagers d'un avion pris de flatulences se soulagaient sans scrupule, la situation pourrait vite devenir critique - voire insupportable - pour l'ensemble des passagers.

L'idée serait donc de travailler sur la sellerie et les coussins afin d'en faire des absorbeurs de flatulences. Aujourd'hui, les passagers de classe économique sont avantagés par rapport à ceux de première classe. En effet, le textile utilisé pour les sièges absorbe mieux le son et les odeurs que le cuir.

Mais à terme, il serait souhaitable - préconisent les scientifiques - de standardiser les équipements et de tous les doter de charbon absorbant, connu pour ses capacités à dissiper rapidement les effluves sulfurées qui caractérisent les flatulences. Une solution qui permettrait à tous de voyager dans les meilleures conditions.

 

Et aussi sur DirectMatin.fr : 

Les chameaux se mettent en danger avec leurs flatulences

Flatulences au bureau : son patron lui inflige un blâme

Flatulences en classe. Sa camarade rit. Elle la tue.

À suivre aussi

Noël 2019 High-tech, bijoux, voyages... Ce que veulent les Français pour Noël
Drogue Les hommes qui fument du cannabis, plus fertiles que les autres ?
Etats-Unis Beyoncé lance une bourse d’étude pour les femmes

Ailleurs sur le web

Derniers articles