Autiste et peut-être futur prix Nobel

Une statue d'Alfred Nobel.[JONATHAN NACKSTRAND / AFP]

Il ne devait jamais parler, ni lire. Et pourtant, Jacob Barnett, 14 ans, est déjà cité parmi les personnes susceptibles de remporter un jour un prix Nobel.

Diagnostiqué autiste à l’âge de 2 ans, les médecins avaient prédit que le garçon aurait des difficultés à étudier et à effectuer les tâches les plus simples du quotidien, comme faire ses lacets.

Aujourd’hui, avec son QI de 170, l’adolescent est sur le point d’obtenir son doctorat en physique quantique, selon la BBC.

Depuis son entrée à l’université d’Indiana aux Etats-Unis, à l’âge de 10 ans, Jacob n’a de cesse d’impressionner ses professeurs et ses parents, stupéfaits de son incroyable intelligence.

Le jeune homme au QI plus élevé qu’Albert Einstein a même indiqué, dans un reportage du Time, qu’il démontrerait un jour la fausseté de la théorie de la relativité élaborée par ce dernier.

Si le jeune garçon est conscient qu’il «n’était pas supposé en être là aujourd’hui», sa maman Kristine précise que son fils a travaillé dur tous les jours pour apprivoiser son autisme.

Vous aimerez aussi

Le président des Etats-Unis Donald Trump lors d'une conférence de presse devant la Maison Blanche le 9 novembre 2018. [NICHOLAS KAMM / AFP/Archives]
Etats-Unis Contrarié par la défaite, Trump veut remanier son équipe
Espace La NASA veut envoyer des hommes sur Mars dans moins de 25 ans
Etats-Unis Californie : face aux murs de flammes, les pompiers sont impuissants

Ailleurs sur le web

Derniers articles