S'estimant trahie, elle réclame le rein donné à son mari

Donner c'est donner, reprendre c'est voler ? Pas pour une Britannique de 41 ans. [CC / Military Health]

En pleine séparation, une Anglaise de 41 ans espère récupérer le rein qu’elle avait donné à son mari lorsqu’il était gravement malade quatre ans auparavant.

 

L’histoire remonte en 2009. Les jours étaient comptés pour Andy Lamb, atteint d’une insuffisance rénale aiguë. Son épouse, Samantha, avait alors décidé de faire don d’un de ses reins à son époux dans le cadre d'une opération de la dernière chance.

L’opération, réalisée en octobre 2009, a sauvé la vie d’Andy mais n'a pas soudé le couple pour autant. Le couple s'est finalement séparé en août 2012 après cinq ans de vie commune.

Soupçonnant une liaison entre son mari et une de ses  amies, Samantha, 41 ans, se sent aujourd'hui profondément trahie et regrette le don de son rein qu'elle préfèrerait voir fonctionner dans le corps de quelqu’un d’autre. C'est pour cela qu'elle le réclame le plus sérieusement du monde, rapporte Daily Mail

 

Pour qu'il ne perde pas sa main, on la lui greffe sur la cheville 

Il se réveille sans nez après une opération 

 

À suivre aussi

Écologie A quoi va ressembler le voyage en bateau de Greta Thunberg entre l'Angleterre et New York ?
Des moines anglais se convertissent à la bière artisanale
abbaye Des moines anglais se convertissent à la bière artisanale
Championnat du monde de catch de pouces
Angleterre Le championnat du monde de catch de pouces fait recette

Ailleurs sur le web

Derniers articles