Six mois de prison pour nuisances sonores pendant l’amour

Image d'illustration. [AFP / Archives]

Un homme de 42 ans vient d’être condamné à six mois de prison par un tribunal de Padoue (Italie). Son délit ? Avoir fait crier trop fort sa petite amie durant leurs ébats amoureux.

 

Un tribunal de Padoue, dans la province italienne de Vénétie, a récemment condamné un homme pour "nuisances sonores" pendant l'amour.

Selon le New York Daily News, douze voisins de l'immeuble, dans lequel résidaient l’homme et sa petite ami, ont porté plainte. Les plaignants faisaient état de "cris et gémissements de la femme perturbant la paix et le décorum de l’immeuble".

Lors de sa comparution devant le tribunal, l'homme a estimé être mis en cause car il "était trop fort en sexe". Une ligne de défense qui n'a pas convaincu le juge.

L'homme a été condamné à une peine de prison de six mois. Il envisage de faire appel.

 

3780 euros d'amende pour avoir fait trop de bruit pendant l'amour 

Elle risque 7 ans de prison pour avoir joué du piano

A quoi pensent les femmes pendent leurs ébats amoureux ? 

 

Vous aimerez aussi

La victoire d'Alessandro Mahmoud, de mère sarde et de père égyptien, n'a pas plu au gouvernement italien.
Polémique Le gouvernement italien critique la victoire d’un italo-egyptien lors d’une émission de chant
Le pont Morandi à Gênes a commencé à être démantelé
Italie Le pont Morandi à Gênes commence à être démantelé
Le Premier ministre italien Giuseppe Conte à Gênes sur le site du pont effondré le 8 février 2019 [Marco BERTORELLO / AFP]
Italie Coup d'envoi de la destruction du pont qui a endeuillé Gênes

Ailleurs sur le web

Derniers articles