A 11 ans, il joue les thérapeutes dans le métro de New York

A raison de deux dollars la session de cinq minutes, le thérapeute en herbe peut empocher jusqu’à cinquante dollars par jour. A raison de deux dollars la session de cinq minutes, le thérapeute en herbe peut empocher jusqu’à cinquante dollars par jour. [© Capture Instagram emotionaladvicekid]

Une ligne d’écoute. Ciro Ortiz, un jeune New-Yorkais de 11 ans, s’est récemment donné pour mission de réconforter son prochain au détour d’un trajet en métro.

Tous les dimanches, de midi à 14 heures, le garçon, originaire de Brooklyn, installe un petit bureau sur un quai et propose aux passants des séances de «conseils affectifs».

A lire aussi : Paris : du tango dans le métro

Une façon d’être utile à la communauté de son quartier, tout en gagnant un peu d’argent de poche. A raison de deux dollars (1,92 euro) la pause bien-être de cinq minutes, le thérapeute en herbe peut empocher jusqu’à cinquante dollars par jour.

Sa propre expérience à la base de l'initiative

Pour les usagers confrontés au bruit, à la foule et aux retards du métro, cette oreille attentive peut rassurer, sorte de bol d’air en sous-sol. «Nous devons accepter le changement. Il va se produire de toute façon. La vie est un changement perpétuel», affirme l’enfant, qui fait déjà montre d’une grande sagesse.

A lire aussi : Le New York Times publie une grille de mots croisés géante

Selon sa mère, la sensibilité de Ciro viendrait de ses propres problèmes sentimentaux, comme le harcèlement dont il a été victime à l’école.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles