Super Smash Bros Wii U : un jeu de baston royal

Cette version Wii U réunit 49 héros de l'univers du jeu vidéo. Cette version Wii U réunit 49 héros de l'univers du jeu vidéo.[© Nintendo]

Sorti sur Nintendo 3DS il y a deux mois, l’excellent Super Smash Bros profite désormais d’une version Wii U.

 

Une édition de ce jeu de baston qui bénéficie de graphismes revus à la hausse et d’une playlist musicale de 430 morceaux. Du jamais vu dans un jeu vidéo. Si le principe reste le même, à savoir des combats opposants plusieurs personnages dans des arènes gigantesques, SSB sur Wii U offre un contenu virtuellement illimité.

 

Des combats jusqu’à huit joueurs

Outre ses 49 personnages jouables (Mario, Link, Megaman…) et sa quarantaine d’arènes différentes, cette version Wii U permet pour la première fois de s’affronter jusqu’à huit joueurs en même temps pour des joutes explosives. Si avec autant de combattants à l’écran, les luttes acharnées deviennent un peu brouillonnes, le fun reste omniprésent.

Heureusement, les habitués des matchs à deux, trois ou quatre n’ont pas été oubliés et retrouveront toute l’énergie qui se dégage de ce mode qui a fait ses preuves depuis le premier épisode paru en 1999 sur Nintendo 64. A ce titre, toutes les conditions d’un match sont paramétrables (temps, puissance des personnages, force de gravité...) afin d’équilibrer les forces en présence, notamment entre débutants et gamers aguerris.

 

Des modes de jeu exclusifs

Cette nouvelle version Wii U profite aussi de modes de jeu exclusifs, à l’instar de l’Odyssée Smash, qui se joue comme un jeu de société. Les personnages y reçoivent des handicaps (rétrécissement, pièges...) et des bonus (vitesse, force...) avec pour but d’infliger un maximum de K.-O. face à une horde d’adversaires.

Bien plus qu’un simple jeu de baston, Super Smash Bros. for Wii U est un titre fédérateur qui réussit le tour de force de titiller la fibre nostalgique des vieux joueurs et de séduire les plus jeunes.

Super Smash Bros. for Wii U, Nintendo, sur console Wii U.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles