A l'assaut de la Tour Eiffel : la nouvelle épreuve de l'Ecotrail

Les coureurs doivent gravir le plus vite possibles les escaliers de la tour.[Anthony Chaumontel / Ecotrail de Paris]

Nouvelle épreuve de l’EcoTrail, la Verticale de la Tour Eiffel doit ouvrir la nouvelle édition, le 20 mars.

Une course d’escaliers dont le but sera de gravir 1 665 marches et d’atteindre le plus vite possible le sommet. La dernière-née de l’EcoTrail, qui verra s’affronter 40 coureurs spécialistes et 20 amateurs, a trouvé son origine dans les pays anglo-saxons où les épreuves d’escaliers y sont légion.

L’idée fut d’autant plus pertinente que la tour Eiffel fait partie de l’association des Grandes Tours. Beaucoup d’entre elles organisaient déjà une compétition ascensionnelle, notamment l’Empire State Building avec la «Run’Up» et ses 1 575 mar­ches.

Sensations fortes

Contrairement à ces épreuves qui ont lieu dans des cages d’escalier fermées, l’escalier de la tour Eiffel est totalement ouvert sur l’extérieur, ce qui promet des sensations fortes. «Le plus dur est de gérer les successions de virages en à-coups d’étage en étage», témoigne Laurent Vicente, participant de l’épreuve et spécialiste des courses d’escaliers.

Temps prévu pour le premier ? Entre 9 et 10 minutes pour atteindre le ciel.

Départ jeudi 20 mars dès 20h30.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles