Le nouveau souffle des trailers de l'extrême

L'Espagnol Kilian Jornet est considéré comme le meilleur trailer au monde.[www.droz-photo.com]

168 km de course autour du mont Blanc et 10 000 m de dénivelé positif à gravir. Tel est le menu proposé par l’UTMB® (Ultra-Trail du Mont-Blanc®), l’un des ultra-trails les plus réputés au monde.

 

Tandis que le vainqueur met en moyenne 20 heures pour franchir la ligne d’arrivée, les derniers voient le bout du tunnel après plus de 40 heures de course. Ce type de courses hors norme qui se court majoritairement en moyenne ou haute montagne attire de plus en plus.

Mais qu’est-ce qui fait frissonner ces coureurs de l’extrême ? L’envie de se dépasser est ici évidente. Il s’agit d’aller toujours plus haut, toujours plus loin.

L'Everest, le point d'orgue

A l’image de leur maître à tous, l’Espagnol Kilian Jornet surnommé «l’ultra-terrestre» et considéré comme le meilleur trailer du monde. Son palmarès parle pour lui avec notamment une triple victoire à l’UTMB® et un doublé sur le Grand Raid de La Réunion plus connu sous le nom de la Diagonale des fous (environ 160 km et 10 000 m de dénivelé).

Depuis 2012, il se consacre à un projet dont l’objectif est de gravir un ensemble de sommets à travers le monde avec comme point d’orgue l’ascension de l’Everest cette année. Si Kilian Jornet est une exception en matière d’exploits et de performances, il reflète bien la philosophie de ce sport hors norme qui consiste à repousser les limites de son corps.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles