Fitness : une forme au zénith

30% des Français pratiquent aujourd'hui le fitness.[Body Talk]

Les salles ne désemplissent pas et de nouveaux cours apparaissent régulièrement pour combler une clientèle toujours plus nombreuse. Le fitness est devenu en l’espace de quelques années une des activités préférées des Français, 4,2 millions le pratiquent dans un club selon un rapport de l’IHRSA (International Health, Racquet & Sportsclub Association).

 

La richesse des disciplines proposées peut en partie expliquer ce succès. Car le fitness ne se résume pas à un sport, mais à des sports. Body combat, zumba, aquabodybike, bodypump ou encore cross-training… des anglicismes cachant des activités très ciblées qui trouvent  chacune leur public. 
 
"C’est cette diversité qui plaît tant au pratiquant, quel que soit son degré de forme, du plus jeune au plus âgé, tout le monde peut y trouver son compte", s’enthousiasme Géraldine, coach fitness et collaboratrice dans une agence de communication spécialisée dans le sport.
 
 
Un sport mixte
 
Qu’il s’agisse de s’entraîner à fond en combinant renforcement musculaire avec lourdes charges et effort cardio vasculaire intense type sprint, de séances de yoga zen ou de gymnastique aquatique, la palette est large, et séduit aussi bien les hommes que les femmes.
 
"C’est un mouvement mixte par excellence, explique Philippe Goethals, commissaire général du salon Mondial Body Fitness. Même si les cours collectifs sont surtout fréquentés par les femmes et les plateaux de musculation par les hommes, cela a tendance à s’estomper, avec par exemple les entraînements fonctionnels, basés sur des mouvements où sont travaillés la force, la puissance, la coordination et l’équilibre."
 
 
Challenges
 
La pratique du fitness évolue aussi en fonction des nouveaux modes de vie. Les sportifs sont à la recherche de contacts et de challenges auprès d’autres pratiquants. Ils se rassemblent, échangent, et créent des communautés, fondées sur la même valeur : l’esprit sportif.
 
"Je crois que nous sommes enfin débarrassés du côté kitsch du fitness en France, conclut la coach Lucile Woodward. Aujourd’hui, grâce à l’apparition de concepts bien marketés, très techni­ques et très cohérents d’un point de vue scientifique com­me le CrossFit, le fitness est devenu très large et prouve son efficacité sur toutes les cibles marketing possibles."
 
 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles