Une héritière très exigeante

[Lachlan Fearnley /Wikicommons]

Olivia Mead, 19 ans, est une héritière très spéciale. Née d’une union hors mariage, la jeune femme ­devait hériter de 2 millions d’euros à la mort de son père, un milliardaire australien.

 

Une somme qu’elle a estimée bien trop faible, au regard, notamment, de l’absence de son géniteur durant son enfance. C’est pourquoi elle est allée en justice et a dressé au juge une liste de tout ce dont elle avait ­besoin pour ­réparer le préjudice et vivre pleinement.

Une liste extravagante qui comporte une maison à 2,2 millions d’euros, deux voitures, et 17 000 euros par an pour s’occuper du chien, du lapin, du furet et de la salamandre qu’elle possède.

 

Demandes "fantaisistes"

Elle ne compte pas s’arrêter là et veut même s’offrir un piano en cristal d’une valeur de 1,36 million d’euros. Si le juge a estimé que certaines demandes étaient "clairement fantaisistes", il a ­reconnu que l’héritage prévu n’était pas en accord avec la fortune "colossale" du père.

Il a donc accordé à Olivia la somme de 25 millions de dollars, de quoi réaliser en partie ses rêves les plus fous.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles