Il s’évade en utilisant ses draps

Le détenu est parvenu à s'évader en lançant ses draps par dessus le mur de la prison. [LucasFZ70 / Pixabay]

L’Australie a vécu un moment très hollywoodien après l’évasion mardi d’un détenu qui a utilisé des draps pour s’échapper.

 

Au cinéma, c’est peu dire que de voir un détenu s’échapper en nouant ses draps par sa fenêtre est un cliché. Pourtant, c’est bien ce qu’il s’est passé mardi dans l’établissement pénitentiaire de Goulburn, à 200km de Sydney, en Australie.

Stephen Jamieson,  en prison pour vol à main armée, est parvenu à s’évader en découpant une barrière de métal à l’arrière d’une cour – en principe sécurisée - destinée à la pratique du sport. Pour ce faire, il a utilisé des draps noués entre eux pour les lancer au-dessus du mur, qu’il a pu escalader pour quitter les lieux. Un oreiller attaché autour de la taille lui a permis de franchir facilement les barbelés.

 

Cavale

Une fois dehors, le fuyard a volé une voiture pour mettre autant de distance que possible entre lui et la prison. Les gardiens ayant tôt fait de découvrir la disparition du détenu, ils ont lancé l’alerte.

Pour attraper l’homme, la police a déployé hommes, chiens et hélicoptères. Ce n’est qu’au bout de dix heures de traque que les forces de l’ordre ont pu mettre la main sur le prisonnier, qui comparait mercredi pour évasion devant un tribunal de Goulburn.  

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles