Bientôt une ville réservée aux femmes en Arabie saoudite

Les Saoudiens semblent avoir trouvé la solution pour donner une place plus importante aux femmes dans la société, tout en respectant la charia : construire une ville industrielle réservée aux femmes. Les Saoudiens semblent avoir trouvé la solution pour donner une place plus importante aux femmes dans la société, tout en respectant la charia : construire une ville industrielle réservée aux femmes. [AMER HILABI / AFP]

Des femmes d’affaires saoudiennes sont à l’origine de ce projet destiné à créer 5.000 emplois pour les femmes. L’objectif est de donner une plus grande indépendance aux femmes tout en maintenant la ségrégation.

Les Saoudiens semblent avoir trouvé la solution pour donner une place plus importante aux femmes dans la société, tout en respectant la charia : construire une ville industrielle réservée aux femmes. Cette ville, qui sera construite à Hofuf dans l’Est du pays, est configurée pour être la première d’une série prévue pour le royaume. L’objectif est clair, il doit permettre à d’avantage de femme de travailler afin de d'assurer leur indépendance financière tout en maintenant la ségrégation des sexes. Des projets ont également été soumis pour quatre autres villes réservées aux femmes entrepreneuses, aux employeuses et employées à Riyad rapporte le journal The Guardian.

 

Les femmes, 15% de la population active

La ségrégation des sexes est appliquée en Arabie Saoudite où la charia et les coutumes tribales se combinent pour créer une société ultra-conservatrice qui ne permet toujours pas aux femmes de conduire. Les femmes saoudiennes représentent environ 15% de la population active et travaillent dans des lieux exclusivement réservés aux femmes. Même s’ils sont en augmentation, les lieux de travail mixtes sont encore très peu nombreux.

La création de ces futures villes industrielles réservées aux femmes est en lien avec la volonté du gouvernement d'ouvrir des emplois aux femmes afin de leur permettre de jouer un rôle plus important dans le développement du pays.

 

Ouverture prévue en 2013

Selon l’Autorité saoudienne de la propriété industrielle (Modon) qui développe cette ville, Hofuf ouvrira l’année prochaine. Sa  création devrait créer environ 5000 emplois dans le textile, les produits pharmaceutiques et l'industrie agro-alimentaire. Modon insiste sur le fait que le site de Hofuf est un endroit approprié compte tenu de « sa proximité avec les quartiers résidentiels ce qui permet de faciliter le mouvement des femmes depuis et vers le lieu de travail ». L’Autorité ajoute que le site a été équipé « pour les travailleuses en matière d’environnement et de conditions de travail qui seront compatibles avec la vie privée des femmes et conformes aux directives et règlements islamique ».

En septembre dernier, le roi Abdallah, qui a pris des mesures provisoires pour réduire la ségrégation entre les sexes, a annoncé que les femmes seraient en mesure de voter pour les élections locales de 2015 et pour élire l’assemblée consultative.

À suivre aussi

Les troupes de Damas se rapprochent ce lundi de la frontière avec la Turquie, au lendemain de l'annonce d'un accord entre les Kurdes et le régime de Bachar al-Assad.
Moyen-orient Offensive turque en Syrie : quelles conséquences après l'alliance entre les Kurdes et le régime de Bachar al-Assad ?
Selon le dernier bilan, l’offensive turque en Syrie a déjà fait plus de 160 morts chez les Kurdes, dont une soixantaine de civils.
Moyen-orient Offensive turque : le conflit de trop en Syrie
Pour Dorothée Schmid, l'offensive turque en Syrie vise notamment à «empêcher les Kurdes de consolider leur position politique en Syrie».
Moyen-orient Dorothée Schmid, chercheuse spécialiste de la Turquie : «Avec l'offensive turque en Syrie, il y a un risque que Daesh reprenne ses opérations»

Ailleurs sur le web

Derniers articles