Présidentielle américaine : le vote a déjà commencé

Vote anticipé Un bureau de vote en Floride lors des élections de 2008.[MARC SEROTA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Les électeurs de la moitié des Etats américains peuvent d'ores et déjà voter pour la présidentielle américaine du 6 novembre. L'organisation du scrutin étant du ressort de chaque Etat, les votes anticipés pourraient concerner jusqu'à 35% des électeurs selon un expert.

Barack Obama et Mitt Romney ne se sont pas encore affrontés en débat télévisé que déjà les électeurs de la moitié des Etats américains peuvent voter. Ce mardi, 25 Etats sur 50 permettent déjà le vote par correspondance. Et trois d'entre eux, le Dakota du Sud, l'Idaho et le Vermont ont même carrément déjà ouvert des bureaux de vote. D'ici la fin du mois, le vote anticipé sera possible dans 30 Etats. Et au mois d'octobre, les électeurs de la plupart des Etats pourront voter.

Une seule raison à cela : le système électoral américain. Si l'élection présidentielle est traditionellement fixée au premier mardi de novembre, l'organisation du scrutin est du ressort de chaque Etat. Ce sont les Etats qui décident des dates du vote anticipé des électeurs, du type de machines utilisées et même du format des bulletins.

 

35% des électeurs

Déjà en en 2008, environ 30% des électeurs avaient voté en avance. Et cette année la proportion pourrait atteindre 35%, selon Michael McDonald, un professeur de l'université George Mason et expert du vote anticipé. Dans certains Etats clefs, on s'attend même à des taux de participation anticipée bien plus important, notamment en Floride ou les deux tiers des électeurs devraient faire leur choix avant le 6 novembre.

Les électeurs issus de la classe ouvrière et des minorités, majoritairement démocrates, constituent le noyau dur des électeurs votant par anticipation physiquement. L'usage du vote par correspondance est plus populaire au sein de l'armée, où la tendance est plutôt pro-républicaine.

Les deux candidats ont bien identifié l'importance de ce type de vote. En septembre dans l'Ohio, Barack Obama a ainsi appelé les jeunes à voter en avance. Parallèlement républicains et démocrates s'opposent juridiquement dans plusieurs Etats où la legislation sur le vote par anticipation a évolué depuis 2008. Cette année-là, il avait été une des clefs de la victoire de Barack Obama.

À suivre aussi

Etats-Unis Présidentielle américaine : le milliardaire et philanthrope Tom Steyer devient le 24e candidat démocrate
Présidentielle américaine Election présidentielle américaine 2020 : qui sont les candidats ?
Joe Biden a perdu sa femme et deux enfants successivement
Etats-Unis Joe Biden, un homme marqué par les tragédies familiales

Ailleurs sur le web

Derniers articles