Un tribunal tchétchène interdit le film anti-islam en Russie

Des Tchétchènes musulmans réunis devant la grande mosquée de Grozny, le 26 janvier 2012 [ / AFP/Archives] Des Tchétchènes musulmans réunis devant la grande mosquée de Grozny, le 26 janvier 2012 [ / AFP/Archives]

Un tribunal de Grozny, la capitale tchétchène, a jugé "extrémiste" le film anti-islam "Innocence of Muslims" (L'Innocence des musulmans), en interdisant la diffusion, une décision valant pour toute la Russie, a indiqué vendredi un responsable du gouvernement tchétchène.

La décision a été rendue jeudi, répondant à une requête du gouvernement de la petite république du Caucase russe à majorité musulmane.

"C'est une décision de justice qui devra être observée dans toute la Russie", a déclaré à l'AFP Rouslan Idrissov, un représentant du ministère local de la politique nationale et des médias.

L'agence publique Ria Novosti a précisé que la décision du tribunal de Grozny valait pour toute la Russie à moins qu'une autre juridiction locale ne statue autrement.

Un tribunal de Moscou doit notamment se prononcer lundi, selon la même source.

Les opérateurs de télécommunications russes avaient indiqué jeudi avoir bloqué l'accès au film, voire aux sites de diffusion comme YouTube, dans le Caucase ou pour certains dans toute la Russie, à la demande des autorités.

Les autorités ont avancé le risque d'une aggravation de la situation dans le Caucase du Nord, où un mouvement islamiste armé est toujours actif après les deux guerres qui ont ravagé la Tchétchénie à partir de 1994.

À suivre aussi

Le président russe Vladimir Poutine et le patron du fisc russe Mikhaïl Michoustine (d), le 15 janvier 2020 à Moscou [Alexey NIKOLSKY / SPUTNIK/AFP]
International Russie : le Parlement débat du nouveau Premier ministre choisi par Poutine
Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a présenté mercredi au président Vladimir Poutine la démission de son gouvernement.
Russie Le gouvernement russe a démissionné
Selon Vladimir Poutine, il s'agit d'un changement «significatif» pour lequel il a jugé la Russie assez «mûre».
Russie Vladimir Poutine propose un référendum qui pourrait lui permettre de rester président à vie

Ailleurs sur le web

Derniers articles