Argentine: Le petit-fils d'une dirigeante des Grands-mères de la Place de Mai retrouvé

Estella Carlotto, la dirigeante historique des Grands-mères de la Place de Mai, qui cherche à retrouver les enfants d'opposants politiques argentins enlevés à leur mère ou nés en captivité durant le régime militaire (1976-1983), le 10 décembre 2011 à Buenos Aires [Juan Mabromata / AFP/Archives] Estella Carlotto, la dirigeante historique des Grands-mères de la Place de Mai, qui cherche à retrouver les enfants d'opposants politiques argentins enlevés à leur mère ou nés en captivité durant le régime militaire (1976-1983), le 10 décembre 2011 à Buenos Aires [Juan Mabromata / AFP/Archives]

Le petit-fils de la dirigeante historique des Grands-mères de la Place de Mai, Estela Carlotto, porté disparu pendant la dictature militaire (1976-1983), a été retrouvé mardi 36 ans après la mort de sa mère.

D'après le récit d'un compagnon de détention de sa mère Laura Carlotto, cette dernière avait mis au monde le 26 juin 1978 un garçon qu'elle avait nommé Guido, alors qu'elle était emprisonnée.

Les Grands-mères de la Place de mai estiment que 500 bébés d'opposants politiques enlevés à leur mère ou nés en captivité, ont ensuite été adoptés par des dignitaires du régime militaire qui a fait 30.000 morts ou disparus, selon les organisations de défense des droits de l'homme.

Plus d'une centaine de ces enfants ont été identifiés.

Estela Carlotto, 83 ans, est une figure historique du mouvement de femmes argentines ayant eu le courage de défier les militaires au plus fort de la répression et de manifester devant le palais présidentiel pour réclamer leurs enfants ou petits-enfants.

L'ancien dictateur argentin Jorge Videla (1976-1981) a été condamné en 2012 à 50 ans de prison pour vols de bébés d'opposants sous la dictature. Il est mort en détention l'année suivante.

Mme Carlotto devait donner une conférence de presse mardi en fin de journée.

Vous aimerez aussi

Le joueur de River Plate Lucas Pratto (g) buteur lors de la victoire face à Boca Juniors à Madrid lors de la finale retour de la Copa Libertadores le 9 décembre 2018 [OSCAR DEL POZO / AFP]
Football Copa Libertadores : River Plate sacré en battant Boca Juniors 3-1 a.p.
G20 Une poignée de main, des larmes, un dessin : le premier jour du G20 en 5 moments
G20 Ukraine : pour convaincre Macron, Poutine lui fait un dessin

Ailleurs sur le web

Derniers articles