Crimée : Steven Seagal donne un concert pro-russe

L'acteur Steven Seagal (d) en concert à Sébastopol, en Crimée, le 10 août 2014  [Iouri Lachov / AFP] L'acteur Steven Seagal (d) en concert à Sébastopol, en Crimée, le 10 août 2014 [Iouri Lachov / AFP]

Le musicien et acteur américain de films d'action Steven Seagal a donné un concert samedi en Crimée sur une scène décorée avec le drapeau des séparatistes prorusses en Ukraine.

 

Seagal et son blues band ont joué samedi soir à l'occasion d'un rassemblement de motards dans la ville de Sébastopol, port d'attache de la Flotte russe de la mer Noire en Crimée, rattachée à la Russie en mars dernier.

Le drapeau de la "République populaire de Donetsk" autoproclamée, principal bastion des séparatistes prorusses en Ukraine, était accroché dans un coin de la scène.

Selon l'agence russe RIA Novosti, l'acteur et blues-man américain a affirmé d'être venu en Crimée "parce que la musique unit les gens".

Cependant, Steve Seagal a été exclu d'un festival de blues en Estonie cet été, en raison de son soutien au rattachement de la Crimée à la Russie.

Dans une interview en mars avec un journal russe, Seagal avait déclaré, qu'il trouvait la volonté du président Vladimir Poutine de protéger les Russes vivant en Crimée tout à fait raisonnable.

L'acteur américain et Vladimir Poutine, qui entretient une image d'homme fort, sont amis depuis longtemps et se voient régulièrement, avait déclaré Dmitri Peskov, le porte-parole du président russe, l'année dernière à l'occasion d'une visite de Seagal à Moscou pour promouvoir les arts martiaux.

Seagal, 7e dan d'aïkido, avait à son tour parlé de Poutine, ceinture noire de judo, comme d'un ami qu'il aimerait bien avoir comme frère.

 

Vous aimerez aussi

Télévision Eurovision : tout savoir sur Sergey Lazarev, le représentant de la Russie
Les ministres des Affaires étrangères russe Sergueï Lavrov (droite) et iraien Mohammed Javad Zarif à Mosou le 8 mai 2019 [Alexander NEMENOV / AFP]
Diplomatie Nucléaire iranien : Moscou exhorte les signataires de l'accord à «remplir leurs obligations»
Polémique Crash en Russie : les autorités furieuses que les passagers soient sortis de l'avion avec leurs bagages

Ailleurs sur le web

Derniers articles