Ecosse : la reine s'exprime

La reine Elizabeth II, le 13 décembre 2012 à Londres [Eddie Mulholland / Pool/AFP/Archives]

A Balmoral, Elisabeth II est sortie de son silence au sujet du référendum sur l'indépendance de l'Ecosse.  

 

Officiellement, la reine est astreinte à une réserve sans faille sur les affaires politiques du pays. Elle s’est toutefois exprimée à demi-mot, dimanche 14 septembre au soir, au sujet du référendum sur l’indépendance de l’Ecosse.

"J’espère que les gens réfléchiront bien à l’avenir" avant d’aller voter jeudi, a-t-elle glissé aux habitants de Balmoral,  sa résidence d’été écossaise, venus la saluer à la sortie de la messe.

Quelques mots sibyllins qui sont loin de dévoiler son point de vue, mais que les unionistes interprètent comme un signe en leur faveur.

Le personnel de Buckingham s’est refusé à commenter ces propos, mais le quotidien conservateur "Daily Telegraph" a fait sa "une" sur cette information lundi.

La reine avait pris position en 1977, alors que l’Ecosse et le Pays de Galle s’apprêtaient à se prononcer sur une plus grande autonomie, ce qui lui avait été reproché par une partie de l’opinion.  

Alex Salmond, le leader des indépendantistes écossais, souhaite que la reine reste souveraine de l’Ecosse si celle-ci accède à l’indépendance.  

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles