En Chine, les accros du portable ont leur trottoir

Les premiers trottoirs réservés aux utilisateurs de téléphones portables viennent de voir le jour dans le centre de la Chine.[© Twitter]

Les premiers trottoirs réservés aux utilisateurs de téléphones portables viennent de voir le jour dans le centre de la Chine. L’initiative suscite des réactions diverses.

 

Les habitants de Chongqing accros à leur smartphone peuvent marcher en toute tranquillité dans les rues de leur ville. Ce, en ayant désormais la certitude qu’ils n’entreront pas en collision avec un passant arrivant en sens inverse, lorsqu’ils pianotent sur leur clavier.

Même si l’expérience avait été tentée une première fois à Washington, c’est donc à Chongqing - ville de près de 9 millions d’habitants - que le premier trottoir réservé aux utilisateurs de portables s’est installé de façon pérenne.

 

 

Une signalisation au point

Le trottoir, long de 50 mètres, est en réalité divisé, grâce à un marquage au sol, en deux couloirs. L’un réservé aux passants lambda, l’autre dédié aux addicts de leurs téléphones portables. Des panneaux de signalisation ont par ailleurs été installés.

Si l’initiative a, en partie, été saluée par les premiers utilisateurs, elle n’a pas non plus été épargnée par les critiques qui ont commencé à fleurir sur Weibo, le Facebook chinois.

«La voie pour ceux qui utilisent leur téléphone portable ne pouvait pas être placée plus loin de la route ? Elle n'est pas pratique du tout », a notamment écrit un membre du réseau social dont les propos ont été repris par le blog « China Real Time » du Wall Street Journal.

 

 

"L'objectif est-il ici d'encourager encore plus de gens à utiliser leurs téléphones portables tout en marchant ?", s’interroge encore un autre.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles