Etats-Unis : un jeune noir tué par un policier blanc

Les manifestants, alignés derrière un panneau ''do not enter'' (''ne pas entrer'') lèvent les bras en l’air en signe de protestation à Ferguson, le 18 août 2014. [AFP PHOTO / Michael B. Thomas]

Après Ferguson, c'est Saint Louis qui risque de s'embraser après la mort d'un jeune noir tué par un policier blanc début octobre.

 

Quelques semaines après la mort de Michael Brown, un jeune noir désarmé tué par un policier blanc à Ferguson, le Missouri pourrait de nouveau être le théâtre d’une bavure policière.

Des centaines d’habitants de Saint Louis sont en effet descendus dans la rue mercredi soir après la mort d’un jeune noir de 18 ans tué par un policier blanc qui n’était pas en service.

Selon les autorités, la victime aurait tiré trois fois vers l’officier, qui aurait répliqué à dix-sept reprises. Mais une proche du jeune noir assure qu’il ne tenait à la main qu’un simple sandwich.

Plusieurs manifestations pour dénoncer les méthodes policières sont d’ores et déjà prévues ce week-end dans la ville. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles