Syrie : un charnier de 230 morts tués par Daesh découvert

Une fosse commune dans laquelle reposaient 230 cadavres d’opposants à l’Etat Islamique a été découverte ce jeudi dans l’est de la Syrie.[[Capture d'écran Youtube]]

Une fosse commune dans laquelle reposaient 230 cadavres d’opposants à l’Etat Islamique a été découverte ce jeudi dans l’est de la Syrie.

 

Pour l’Etat Islamique, l’horreur n’a pas de limite. Les dépouilles de 230 personnes froidement assassinées par des combattants de Daesh ont été retrouvées dans un charnier dans la province de Deir Ezzor (est de la Syrie).

Toutes les victimes étaient membres des Chaïtat, une tribu sunnite qui s’était soulevée contre la progression de l’Etat Islamique dans cette province syrienne où le pétrole prolifère. Daesh aurait donc agi en représailles à une rébellion datant du mois d’août dernier. Au total, 900 membres des Chaïtat auraient été tués depuis l’avancée du groupe terroriste en Syrie.

 

Représailles à une rébellion

Selon l’Observatoire syrien des Droits de l’Homme, ce sont des Chaïtat, récemment autorisés, par Daesh, à regagner leur village après en avoir été chassés, qui ont découvert la terrifiante fosse commune.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles