Nigeria : offensive du Tchad contre Boko Haram

Capture d'écran du 24 août 2014, prise à partir d'une vidéo fournie par Boko Haram à l'AFP et qui montre le responsable du mouvement extrémiste Abubakar Shekau. [Boko Haram/AFP]

Ndjamena prend les devants pour stopper Boko Haram. Déjà positionnée au Cameroun depuis quelques joursl’armée tchadienne a pour la première fois mardi pénétré sur le sol nigérian.

 

Après plusieurs bombardements aériens et des combats avec les islamistes de Boko Haram,  l’armée tchadienne a pris le contrôle de la ville de Gamboru.

Au total, près de 2 000 soldats et plusieurs blindés se sont déployés au Nigéria. Le Tchad s’est en outre positionné plus au nord, à la frontière du Niger avec le Nigeria, avec environ 400 véhicules et des chars.

 

Boko Haram menace les pays frontaliers du Nigeria

Depuis mi-janvier, le Tchad a entamé une offensive pour stopper l’avancée de Boko Haram. Après le nord du Nigeria, le groupe islamiste menace en effet les pays frontaliers.

En passant la frontière, l’armée tchadienne renforce son implication et envoie un message à son homologue nigériane. Depuis le début de l’expansion de Boko Haram, celle-ci est en effet jugée inefficace par ses voisins. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles