Cameron refuse de confirmer l'identité de Jihadi John

"Jihadi John" était présent sur des images au moment de la mise à mort des otages japonais Haruna Yukawa puis Kenji Goto.[HO / SITE Intelligence Group / AFP]

Le Premier ministre David Cameron a refusé vendredi à Cardiff de confirmer l'identité de Jihadi John, un bourreau de l'Etat Islamique (EI) présenté comme étant un Londonien du nom de Mohammed Emwazi, mais il a affirmé que tout serait fait "pour mettre hors d'état de nuire" pareils criminels.

 

"Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir, avec le concours de la police et des services de sécurité (...) pour trouver et mettre hors d'état de nuire ceux qui commettent des crimes révulsants et haineux, où que ce soit dans le monde, à l'encontre de citoyens britanniques. C'est notre priorité numéro 1", a assuré le chef du gouvernement.

M. Cameron s'exprimait lors d'une conférence de presse dans la capitale galloise, en réponse à une question sur l'identification du jeune Londonien d'origine koweïtienne qui faisait vendredi la une de tous les médias.

 

Mohammed Emwazi est-il Jihadi John ?

Depuis jeudi, Scotland Yard et les diverses autorités britanniques refusent de confirmer que Mohammed Emwazi est bien le bourreau apparu sur plusieurs vidéos de décapitation d'otages, afin de ne pas gêner la traque en cours.

Le Premier ministre a par ailleurs salué vendredi "l'impressionnant travail" des organes de sécurité, alors que plusieurs médias leur reprochaient vendredi d'avoir laissé filer en Syrie un Mohammed Emwazi qui figurait au nombre des suspects radicalisés depuis 2009.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles