Yémen : les Houtis en passe d'achever leur coup d'Etat

Un soldat yéménite contrôle la circulation à un barrage dans une rue de Sanaa (photo d'illustration)[Mohammed Huwais / AFP]

Les rebelles chiites Houtis semblaient mercerdi en passe de prendre définitivement le pouvoir, après être arrivés aux portes d’Aden (Sud), où était réfugié le président Abd rabbo Mansour Haddi.

 

Auparavant, il s’étaient emparés avec leurs alliés de la base aérienne d’Al-Anad, la plus grande du pays, et de l’aéroport d’Aden. Alors qu’un raid aérien a visé le complexe du palais présidentiel, un proche du président a affirmé en milieu de journée que ce dernier avait fui à l’étranger. Une information démentie un peu plus tard par un responsable, qui a affirmé que le chef de l'Etat avait été évacué vers «un lieu sûr».

Les rebelles ont également affirmé avoir fait prisonnier le ministre de la défense, le général Mahmoud el-Soubaihi, qu’ils auraient emmené à Sanaa, la capitale, dont ils s’étaient emparés en septembre dernier. La conquête de l’ensemble du pays ne semblait ainsi plus être qu’une question d’heures.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles