Deux otages d'Al-Qaïda tués par erreur par un drone américain

Un drone Predator en Afghanistan [Massoud Hossaini / AFP/Archives]

La Maison Blanche a annoncé jeudi que deux dirigeants américains d'Al-Qaïda avaient été tués dans deux opérations distinctes de l'armée américaine. L'une d'entre elle s'est soldée par la mort de deux otages occidentaux à la frontière pakistano-afghane.

 

L'Américain Adam Gadahn, le porte-parole d'Al-Qaïda, dit "Azzam l'Américain" a été tué lors d'une opération américaine menée en janvier a annoncé la Maison Blanche. Lors d'une opération plus récente "contre un complexe lié à Al-Qaïda" ,à la frontière pakistano-afghane, l'armée a aussi tué un dirigeant américain d'Al-Qaïda, Ahmed Farouq.

Cette deuxième opération s'est soldée par la mort accidentelle de deux otages occidentaux. Il s'agit de l'Américain Warren Weinstein, un travailleur humanitaire qui avait été kidnappé par Al-Qaïda le 13 août 2011 à son domicile de Lahore, et de l'otage italien Giovanni Lo Porto. Le président Barack Obama, "assume la pleine responsabilité de ces opérations", a indiqué la Maison Blanche.

Sur la base d'éléments rassemblés par les services de renseignement, les Etats-Unis pensaient "qu'il s'agissait d'une base d'Al-Qaïda, qu'il n'y avait aucun civil sur le site et que capturer les terroristes n'était pas possible", a expliqué Barack Obama. Selon le Wall Street Journal, l'opération a été menée par des drones.

"Dès que nous avons déterminé la cause de leur mort, j'ai ordonné que l'existence de cette opération soit déclassifiée et rendue publique", a précisé le président américain, s'engageant à "tirer les leçons de cette tragédie"

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles