Fusillade au Texas : l'EI revendique l'attaque

L'EI revendique la fusillade au Texas. [HAIDAR HAMDANI / AFP]

L'attaque perpétrée contre un concours de caricatures de Mahomet, au Texas, a été revendiquée par Daesh.

 

Les deux tireurs n’étaient pas des "loups solitaires". Deux jours après les faits, Daesh a revendiqué l’attaque perpétrée contre une organisation islamophobe, dimanche, au Texas. "Deux soldats du califat ont mené une attaque contre une exposition de caricatures contre le prophète à Garland, Texas, Amérique", a affirmé l’organisation sur sa radio. Avant de menacer les Etats-Unis de "choses horribles", quelque chose de "plus important et plus amer".

Si Daesh a déjà menacé à plusieurs reprises Washington, notamment en publiant sur internet une liste de militaires à abattre, c’est la première fois que le groupe islamiste commet et revendique un attentat sur le sol américain.

Selon les médias américains, les deux auteurs de l’attaque, abattus par un policier, étaient Elton Simpson, 31 ans, et Nadir Soofi, 34 ans. Le premier avait été repéré en 2006 par les autorités américaines à cause de ses liens avec d’autres islamistes. Il avait également effectué plusieurs voyages suspects en Afrique

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles