A 102 ans, une Allemande obtient son doctorat

(Image d'illustration) L'université de Hambourg. [Merlin Senger / Wikicommons]

Ingeborg Rapoport, une Allemande âgée de 102 ans a obtenu son doctorat mercredi 13 mai alors qu'il y a 77 ans, les Nazis avaient refusé de le lui donner en raison de ses origines juives.

 

En 1938, Ingeborg Rapoport écrivait une thèse consacrée à la diphtérie. Elle n'a cependant jamais eu la chance de passer son examen oral, privée d'oral par les nazis, pour des "raisons raciales" explique The Wall Street Journal. Mais mercredi 13 mai, la centenaire a finalement obtenu son diplôme à l'université de Hambourg, après 77 ans d'attente alors qu'un ami de son fils a confié son dossier à un responsable de l'université. 

Spécialisée dans la néonatologie, Ingebord Rapoport, termine sa thèse en 1938. Mais le régime nazi lui refuse son diplôme à cause de ses origines juives. La jeune Allemande décide alors de partir aux Etats-Unis afin de fuir le régime d'Hitler. Mais les débuts sont compliqués outre-Atlantique, Ingeborg Rapoport ne peut en effet justifier qu'elle est docteur puisque son diplôme allemand n'est pas validé. C'est en 1950 seulement qu'elle décide de rentrer en Europe.

 

Diplômée le 2 juin

77 ans après la fin de sa thèse, Ingeborg Rapoport aura finalement obtenu son diplôme mercredi 13 mai. Après un oral de 45 minutes, la centenaire a validé sa thèse, qualifiée de "brillante" par un des membres du jury comme le précise France TV Info.

Le Wall Street Journal raconte également que sous le régime nazi, des milliers d'élèves "non-aryens" avaient été écartés des universités allemandes à cause de leurs origines.  

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles