Turquie : attaque du PKK contre l'armée, trois soldats tués

Trois soldats turcs ont été tués jeudi matin dans l'attaque d'un convoi militaire. [ILYAS AKENGIN / AFP]

Trois soldats turcs ont été tués dans l'attaque jeudi matin d'un convoi militaire par la guérilla kurde dans le sud-est du pays, a annoncé l'armée dans un communiqué.

Cette attaque, dans la province de Sirnak proche de la frontière syrienne, est la plus meurtrière depuis le déclenchement le 20 juillet d'un nouveau cycle de violences. Elle a été attribuée par l'armée à l'"organisation séparatiste de la terreur", qui désigne le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

Trois soldats, dont un officier, ont été tués dans des échanges de tirs. Un membre de la rébellion a été tué, selon la même source. Le convoi militaire a été pris dans une embuscade alors qu'il menait une "opération de sécurité" dans cette région, qui est à la fois frontalière de la Syrie et de l'Irak.

"Des drones, des hélicoptères et des unités de commando ont été déployés sur les lieux de l'attaque", a indiqué l'armée. La rébellion kurde multiplie les actions du guérilla depuis l'attentat de Suruç (sud) qui a tué 32 jeunes militants de la cause kurde, tandis que l'aviation turque cible quotidiennement des bases du PKK.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles