Steve Maman : un "Schindler juif" au secours des chrétiens et yazidis

Steve Maman veut racheter les enfants promis à l'esclavage sexuel. [DR / ICI - RDI]

Un homme d'affaires de Montreal, Juif pratiquant, a décidé de se mobiliser pour sauver les enfants chrétiens et yazidis vendus comme esclaves sexuels aux hommes de Daesh. Il est désormais considéré comme le "Schindler juif".

D'origine marocaine, séfarade, père de six enfants, Steve Maman - qui se définit comme un Juif orthodoxe moderne - s'est établi au Canada voici trois décennies. Ce chef d'entreprise du secteur automobile a créé il y a huit mois la fondation C.Y.C.I. (Christian and Yazidi Children of Iraq) qui oeuvre à la libération des enfants des minorités chrétiennes et yazidies, vendus comme esclaves sexuels aux combattants de l'Etat islamique.

C.Y.C.I. entend collecter des fonds afin de racheter des enfants promis à ce sort atroce. Concrètement, sur le terrain, Steve Maman et ses partenaires passent par un réseau d'intermédiaires qui peuvent opérer les transactions discrètement. Aujourd'hui, il affirme que près de 130 enfants ont déjà été sauvés ainsi. Le "prix" d'un enfant ou d'un adolescent oscillerait entre 2.000 et 3.000 dollars. Un compte a été ouvert sur le site de financement participatif Gofundme, pour récolter des dons. Certains estiment cependant qu'il convient d'agir avec prudence, ces opérations de rachat risquant d'entretenir le marché de la rançons voire de financer Daesh.

Néanmoins, de cet engagement, Steve Maman a tiré le nom de "Schindler juif", en référence à Oskar Schindler, cet industriel allemand, membre du parti nazi, qui avait sauvé près de 1.200 Juifs de l'extermination durant la Seconde guerre mondiale en les employant dans ses usines. Si Steve Maman, considère cet homme comme un modèle, il nuance néanmoins ce rapprochement, estimant que sa fondation propose à chacun de devenir, à sa mesure, un Schindler contemporain.

 

 

Vous aimerez aussi

Francis Kalifat, président du Crif, lors d'un discours prononcé à l'occasion de la cérémonie marquant le 75e anniversaire de la rafle du Vél d'Hiv à Paris, en juillet 2017.
Interview Francis Kalifat, président du Crif : «Il y a une banalisation de l'antisémitisme»
Les manifestations des Gilets jaunes couvent-elles une montée de l'antisémitisme ?
Mouvement social Les manifestations des gilets jaunes couvent-elles une montée de l'antisémitisme ?
Parution du «Testament de Justyna» témoignage exceptionnel d'une jeune résistante polonaise juive de Cracovie.
mémoire Le témoignage d'une résistante juive de Cracovie enfin publié en français

Ailleurs sur le web

Derniers articles