Le "train d’or" nazi provoque un véritable engouement en Pologne

Plusieurs centaines de kilomètres de tunnels ont été creusés par les nazis dans la région lors du projet Reise. [MACIEJ KULCZYNSKI / PAP / AFP]

C’est une légende populaire qui a fait beaucoup d’envieux depuis 1945. Un train nazi, rempli d’or et de bijoux dérobés à des familles polonaises juives, aurait été retrouvé à Walbrzych en Pologne.

Avril 1945. Alors que l’Armée Rouge continue sa progression en Pologne, les nazis commencent à craindre le pire. Afin de protéger leur butin lugubre, ils remplissent un train d’or et de bijoux avant de le faire disparaître.

La semaine dernière, ce train aurait été découvert par deux hommes, dans la ville de Walbrzych en Pologne, près du château de Ksiaz qui servait de quartier général aux nazis pendant la Seconde guerre mondiale.

Une ruée vers l'or estimée dangeureuse

Cela va faire plusieures années que les récits sur un train nazi disparu au printemps 1945 excitent beaucoup de chercheurs de trésors. Mais depuis l'annonce de la possible découverte du légendaire "train d'or", c'est une véritable ruée vers l'or qui s'opère en Pologne. Un engoument redouté par les autorités. Dans un communiqué du ministère de la Culture et du Patrimoine, le conservateur général des monuments Piotr Zuchowski attirait l'attention sur le potentiel danger que représente le train. "Il est très probable que le train soit miné. (...)J'appelle à cesser toutes les recherches jusqu'à l'aboutissement de la procédure officielle visant à sécuriser cette trouvaille".

Aucune confirmation officielle n’a été donnée

Les deux hommes à l’origine de la découverte se sont adressés aux autorités par le biais de leur avocat. Ils ont rempli une demande officielle qui leur permettrai d’obtenir 10% de la valeur du contenu du train. Si on leur accorde cette requête, ils communiqueront l’emplacement exact du train. Pour le moment, il n’a pas été confirmé que le train découvert était réellement le "train d’or" nazi. Néanmoins, le député-maire de la ville de Walbrzych Zygmunt Nowaczyk a déclaré lors d’une conférence de presse : "La ville est pleine de légendes dues à son histoire. Mais c’est certain, nous avons découvert quelque chose".

Durant la Seconde guerre mondiale, les nazis avaient décidé de creuser sous la terre plusieurs centaines de kilomètres de tunnels dans le sud-ouest du pays, afin constituer une base de repli en cas de bombardement du quartier général. C’était le projet Reise. Cachés sous la forêt et protégés par la roche, ses tunnels étaient une cachette idéale. Lors de leur départ précipité en 1945, les nazis ont fermé beaucoup de ces tunnels, expliquant ainsi la naissance de diverses légendes, dont celle du "train d’or".

"Si le train d’or existe véritablement, il est probable qu’il soit piégé. Il est également possible qu’il soit rempli de méthane", a déclaré le gouverneur local de Walbrzych Jacek Cichura. Des experts estiment à six le nombre de mois nécessaires pour déterrer le train.

Cette légende a longtemps suscité l’intérêt des chercheurs de trésors. Pour un habitant de Walbrzych, propriétaire d’un café près de la mairie, cette découverte paraît concrète puisqu’elle a été officialisée par les deux hommes auprès des autorités

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles