Pour Rania de Jordanie, les musulmans ne font pas assez pour lutter contre Daesh

La reine Rania de Jordanie à l'ouverture de l'université d'été du Medef à Jouy-en-Josas, le 26 août 2015 [ERIC PIERMONT / AFP]

La reine Rania de Jordanie a estimé ce mercredi que les musulmans modérés n'agissaient pas assez pour contrecarrer Daesh.

 

Son discours va-t-il avoir un réel impact ? Invitée exceptionnelle de l'université d'été du Medef, à Jouy-en-Josas, Rania de Jordanie a assuré que "les musulmans modérés à travers le monde ne font pas assez pour gagner la lutte idéologique" engagée contre les jihadistes de Daesh. Une idéologie "diabolique qui porte atteinte à toute une région. "Nous n'aidons pas activement Daesh mais nous ne les stoppons pas", a-t-elle précisé.

 

 

Pour y remédier, la reine de Jordanie compte sur la jeunesse musulmane. Une "fabuleuse jeunesse" qui a "envie de réussir". Elle a ainsi appelé les différents acteurs présents à tout faire pour leur offrir plus "d'éducation, d'opportunités, d'emplois". La création de "100 millions d'emplois d'ici 2020" dans la région permettrait selon la souveraine d'éviter que les jeunes de la région bascule du mauvais côté.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles