Inde : une fillette de 4 ans battue et violée

Un enfant montre l'endroit où la fillette a été découverte, le long d'une voie ferrée.[MONEY SHARMA / AFP]

Une fillette de quatre ans a été retrouvée inconsciente vendredi dernier à Dehli en Inde après avoir été battue avec des pierres et violée par un groupe d'hommes.

 

Son corps gisait le long d’une voie ferrée, non loin du bidonville dans lequel elle habite, au nord de la ville. La police et les médecins ont relevé de graves blessures sur la fillette nécessitant qu'elle soit placée en soins intensifs dans un hôpital de la ville. Elle y a subit une lourde opération chirurgicale selon les médecins. La police qui a rendu visite à l’enfant a décrit aux médias des blessures «horribles».

Sa famille pense qu’elle a été attirée dans un guet-apens par des hommes qui lui auraient proposé des bonbons. La plupart des hommes de ce quartier du nord de Delhi vivent de petits boulots. Quand ils ne travaillent pas, ils s’alcoolisent et viennent soulager leurs besoins le long de cette voie-ferrée raconte The Independant. Des témoins expliquent que régulièrement les femmes du quartier sont importunées par des hommes ivres.

 

Deux hommes entendus

Si ce faits divers a provoqué une onde de choc en Inde, l'enquête semble piétiner. Deux hommes étaient entendus en début de semaine, mais aucune interpellation n'a eue lieue.

Cette agression soulève une nouvelle fois la question de la sécurité des femmes à Delhi après la série de viols collectifs en 2012 qui avait choqué le monde entier. Le gouvernement avait alors pris des mesures contre ce fléau. Mais les agressions sexuelles brutales contre les femmes et les enfants continuent d'être signalées. Plus de 1 500 cas de viol ont été enregistrés par la police de Dehli depuis le début de l’année. Et il est probable que beaucoup ne soient jamais signalés.

 

À suivre aussi

Pollution Vidéo : le Premier ministre indien donne l'exemple en ramassant des déchets plastiques sur la plage
Selon une étude publiée en juin dans la publication indienne Journal of Family Medecine and Primary Care, 259 personnes sont mortes à travers le monde en se prenant en selfie entre 2011 et 2017.
Faits divers Inde : une jeune mariée et 3 membres de sa famille meurent en faisant un selfie
La petite fille devrait s'en sortir.
Santé Inde : un bébé naît avec quatre jambes et trois bras

Ailleurs sur le web

Derniers articles