L'Homme moderne était déjà présent en Chine il y a plus de 80 000 ans

Images fournies par la revue britannique Nature le 14 octobre 2015 montrant la localisation et l'intérieur de la grotte de Fuyan, dans le sud de la Chine, où 47 dents d'humains ont été trouvées [Y-J Cai, X-X Yang, and X-J Wu / NATURE/AFP] Images fournies par la revue britannique Nature le 14 octobre 2015 montrant la localisation et l'intérieur de la grotte de Fuyan, dans le sud de la Chine, où 47 dents d'humains ont été trouvées [Y-J Cai, X-X Yang, and X-J Wu / NATURE/AFP]

L'Homme moderne est arrivé en Chine il y a plus de 80 000 ans, bien avant qu'il ne s'installe en Europe, selon une étude qui conduit à avancer sa date de sortie d'Afrique et à repenser ses chemins migratoires.

 

A l'origine de ce qui pourrait constituer une petite "révolution" dans le ciel de la paléoanthropologie? Quarante-sept dents qui ont permis à des chercheurs d'établir que l'Homme moderne (Homo Sapiens) était déjà présent dans le sud de la Chine il y a au moins 80 000 ans et peut-être même il y a 120 000 ans.

"Soit bien plus précocement qu'on ne le pensait jusqu'alors", déclare à l'AFP Wu Liu, de l'Académie des sciences de Pékin, principal auteur de l'étude publiée mercredi dans la revue britannique Nature. "Et il est arrivé en Chine deux fois plus tôt qu'en Europe", ajoute-t-il.

L'Homme moderne aurait vécu en Chine du sud 30 000 à 70 000 ans avant qu'il ne colonise l'Europe, selon cette étude.

Image fournie par la revue britannique Nature le 14 octobre 2015 montrant les 47 dents d'humains trouvées dans la grotte de Fuyan, dans le sud de la Chine [S. Xing and X-J. Wu / NATURE/AFP]
Photo ci-dessus
Image fournie par la revue britannique Nature le 14 octobre 2015 montrant les 47 dents d'humains trouvées dans la grotte de Fuyan, dans le sud de la Chine
 

Ses premiers fossiles trouvés en Europe datent d'environ 45 000 ans. Le continent était alors peuplé d'Hommes de Néandertal.

Cette découverte démontre aussi qu'Homo Sapiens, apparu en Afrique de l'Est il y a environ 190 000 à 160 000 ans, est sorti de ce continent "beaucoup plus tôt qu'on ne le pensait", considère Maria Martinon-Torres, d'UCL (University College of London), co-auteur de l'étude.

"Le scénario généralement accepté" fait remonter le départ de l'Homme moderne d'Afrique "à seulement 50 000 ans", déclare-t-elle à Nature. Avec cette découverte, on peut déduire qu'Homo Sapiens est vraisemblablement sorti d'Afrique jusqu'à 70 000 ans plus tôt.

À suivre aussi

Des manifestants se reposent le long d'une rue barricadée près de l'université polytechnique de Hong Kong, le 15 novembre 2019 [ISAAC LAWRENCE / AFP]
Crise diplomatique Hong Kong : la contestation continue, une ministre en visite à Londres agressée
Santé Deux cas de peste pulmonaire signalés à Pékin, les autorités veulent éviter la panique
Stations have repeatedly been targeted during five months of pro-democracy protests  [Philip FONG / AFP]
contestation Nouvelle journée tendue à Hong Kong après une nuit de violences

Ailleurs sur le web

Derniers articles