Etats-Unis : une fusillade dans un planning familial fait trois morts

Officiers de police, le 21 octobre 2014, à New York [KENA BETANCUR / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives] Officiers de police, le 21 octobre 2014, à New York [KENA BETANCUR / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives]

Des échanges de coups de feu ont lieu vendredi au sein d'un centre de planning familial du Colorado entre forces de l'ordre et un tireur, faisant trois morts dont un policier.

Neuf personnes ont également été blessées, ont indiqué les autorités de Colorado Springs (Colorado). Les blessés, dont cinq policiers ont tous été hospitalisés. "Ils sont pour l'instant en bonne condition", a précisé Catherine Buckley, porte-parole de la police de cette ville située au sud de Denver.

Elle avait plus tôt précisé qu'il y avait des victimes civiles en nombre indéterminé. L'incident a démarré vers 11H30 locales (18H30 GMT) lorsque la police a reçu un appel avertissant d'une fusillade à l'adresse d'un centre de planning familial de la ville de Colorado Springs, la deuxième plus grande de l'Etat du Colorado.

Lors d'un précédent point presse, Mme Buckley avait déclaré ne pas être encore certaine que la fusillade visait spécifiquement le centre de planning familial. Les médias américains ont notamment fait part de témoins déclarant avoir entendu des coups de feux aux alentours mais pas directement au centre de planning familial.

De nombreux commerces se situent aux alentours de ce centre situé sur Centennial avenue, notamment un salon de manucure, et leurs clients et employés étaient retranchés depuis plusieurs heures en attendant que la fusillade soit terminée.

Colorado Springs Planned Parenthood shooting... par abc15com

Les avortements visés ?

Les centres de planning familial, où sont pratiquées des interruptions volontaires de grossesse, sont particulièrement décriés et souvent objets de menaces ou d'attaques de la part d'opposants radicaux à l'avortement aux Etats-Unis. Un responsable de la Maison Blanche a indiqué que le président des Etats-Unis, Barack Obama, "a été mis au courant par l'intermédiaire de sa conseillère à la sécurité intérieure Lisa Monaco" de la situation à Colorado Springs et qu'il "sera averti des développements au besoin".

La police a compté un tireur mais n'exclue pas totalement la présence d'un second. Quan Hoang, propriétaire d'un salon de manucure proche du centre de planning familial, a raconté être sorti de son salon après avoir vu arriver "tout un tas de voitures de police près d'une banque".

"J'ai cru qu'il s'agissait d'un braquage de la banque mais dès que je suis sorti j'ai entendu trois coups de feu", a-t-il ajouté. "Des officiers de police m'ont dit de partir, de rentrer et de verrouiller les portes", a-t-il poursuivi, ajoutant avoir assisté ensuite à un défilé d'équipes d'interventions d'urgence, de démineurs couvrant le périmètre autour du centre de planning familial.

Vicky Cowart, représentante de l'antenne de Rocky Mountain des centres de planning familial, a déclaré que "cette situation est toujours en cours et à l'heure actuelle notre préoccupation est la sécurité de nos patients, de nos employés et des forces de l'ordre".

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles