La moitié des émissions de CO2 émises par les 10% de personnes les plus riches

La circulation à Courbevoie, près de Paris, en novembre 2015 Le rapport a été publié en marge de la COP21. [KENZO TRIBOUILLARD / AFP]

Les 10% des plus riches de la planète émettent 50% des émissions de gaz à effet de serre, selon un rapport publié ce mercredi 2 décembre par l'ONG Oxfam.

À l'inverse, les 50% de personnes les plus pauvres ne produisent que 10% des émissions de carbone. L'étude explique en outre qu'une personne qui fait partie des 1% d'habitants les plus riches de la planète génère en moyenne 175 fois plus de CO2 qu'une personne faisant partie des 10% les plus pauvres.

"Les individus riches et les grands émetteurs de CO2 doivent enfin être tenus pour responsables de leurs émissions", martèle ainsi le rapport, diffusé en marge de la COP21. Alors que les pourparlers de la conférence sur le climat portent en grande partie sur la répartition de l'effort environnemental entre pays du Nord et pays du Sud, l'ONG prend clairement parti pour la "responsabilité historique" des premiers pays industrialisés. Elle assure en effet que "c'est aux pays riches qu'il appartient de montrer la voie, et d'assumer les conséquences désastreuses de leurs modes de développement et de consommation".

De leur côté, plusieurs grandes puissances économiques tiennent à ce que les pays émergents s'engagent davantage dans la lutte contre le réchauffement climatique. Elles soulignent en effet que la Chine est devenu le pays le plus polluant au monde et que l'Inde s'apprête à détrôner les Etats-Unis à la deuxième place. Une affirmation tempérée par Oxfam, qui rappelle que cette pollution provient essentiellement "de la production de biens consommés dans d'autres pays".

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles